Connais-tu ta toute puissance ?Fay Tendresse

Il y a de forte chance que non ! Nous avons appris à nous connaître en fonction de nos qualités et nos défauts, et nous nous définissons en fonction de nos activités, nos études, nos métiers, nos personnalités, nos familles, nos religions, nos cultures, nos traditions, nos comportements, nos réflexes, nos ré/actions…

  • Est-ce que tu te construis, te connais et te reconnais, et est-ce que tu œuvres dans ta toute puissance ?
  • Qui es-tu véritablement ?
  • Es-tu certain/e d’être qui tu prétends être ?

Qu’est-ce que tu racontes ? Je ne comprends rien

La tendresse est de loin la puissance la plus subtile, douce et lumineuse qui soit.

  • Peux-tu retrouver cette tendresse infinie dans chacun de tes gestes ?
  • Es-tu capable de poser un regard tendre et bienveillant sur tout ce qui t’entoure ?
  • Choisis-tu les endroits que tu fréquentes en fonction de l’harmonie qu’ils insufflent à ton être ?
  • Fais-tu un tri dans les musiques et les chants que tu écoutes ?
  • As-tu conscience des mots que tu utilises, des intonations avec lesquelles tu t’exprimes ?

Vivre sans tendresse, c’est mourir à petit feu

La tendresse est la porte d’accès à nos rêves oubliés, à la fraîcheur de nos beaux souvenirs d’enfance, à la pureté d’un toucher respectueux, un retour à la source. La tendresse n’a pour frontière que celle d’un esprit qui se l’interdit. Cherche, trouve, cueille et recueille des mots tendresse, des fleurs tendresse, des regards tendresse, des couleurs tendresse, des parfums tendresse, des sourires tendresses, des touchers tendresse, des câlins tendresse

Recolore le monde

A ton tour, distribue de toutes les façons ce qui manque tellement à nos cœurs et nos raisons. Choisis de mettre des sourires sur ta route, des roses dans ta maison, des mots gentils dans tes chansons. Sois celui que tu voudrais rencontrer sur ton chemin ! Sois celle qui ose poser des questions. Redeviens l’enfant libre et joyeux avec mille rêves dans le cœur et dans les yeux. Dépasse ce qu’en pense ton voisin. Il a tout simplement besoin de retrouver son rose ou son bleu tendresse lui aussi.

Ose regarder avec tendresse

De loin, dans un sourire bienveillant, doux et serein, regarde le monde comme tu aimerais qu’il te regarde. Et comme la Fay Tendresse, dépose des gouttes de rosées, des pétales parfumées et des mots tendres partout où l’on te croise, là où l’on peut t’entendre et te regarder. Ose ta toute puissance dans cette infinité de minuscules intentions tendres et puis tu pourras témoigner de ce que ton corps a perçu, ton cœur a ressenti, ton esprit a exploré, ton âme a vibré

Alors tu sauras !